×

Assure Directory

DiamondView by IIDGR/De Beers Group

Instrument Description

Le DiamondView est un instrument bureautique de vérification des diamants pour les pierres serties et non serties. Le DiamondView est conçu pour identifier les diamants, les diamants synthétiques et les imitations de diamant. Le DiamondView s’utilise manuellement et nécessite qu’un opérateur interprète les résultats du test. Le DiamondView convient à un environnement dans lequel des techniciens expérimentés sont présents, par exemple des laboratoires de gemmologie, de grands fabricants de diamants et des détaillants disposant d’installations d’essai internes. Le DiamondView est généralement utilisé pour examiner les diamants renvoyés, mais l’instrument peut également être utilisé de manière indépendante.

Instrument Specs

Size: 20 cm (L) x 40 cm (P) x 25 cm (H)

Weight: 13 kg

Price: Le prix de l’instrument est de 35 000 USD

What Stones Can Be Tested?

Poids des pierres : 0,05 ct-10 ct

Taille des pierres : XX mm-XX mm

Couleur des pierres : Toutes

Forme des pierres : Toutes

Imitations de diamants : Oui

Bijoux : Oui

 

Capacités selon IIDGR/De Beers Group

Instrument Functionality

Alimentation automatique des pierres ? Non

Interprétation automatique des résultats ? Non

Répartition automatique des pierres ? Non

Détection ou renvoi des diamants synthétiques ? Détection

Détection ou renvoi des imitations de diamants : Détection

Plusieurs pierres à la fois ? Oui

Formation ? Oui, formation comportant une familiarisation avec une bibliothèque d’images DiamondView

How Does it Operate?

L’utilisateur place manuellement les pierres serties ou non serties dans la chambre de test de l’instrument. Pour démarrer les tests, l’utilisateur ferme la chambre de test et lance le logiciel de test. Le DiamondView affiche des images et, sur la base d’une analyse visuelle, l’opérateur émet ses conclusions quant à la nature des pierres.

Les résultats suivants peuvent être émis par l’opérateur sur la base des données générées par DiamondView :

  1. « Diamant »
  2. « Diamant synthétique »

Dans la plupart des cas, un utilisateur expérimenté peut juger si la pierre testée est un diamant naturel ou synthétique. Dans de rares cas, des mesures supplémentaires peuvent être nécessaires.

ASSURE Test

Le DiamondView a été testé conformément à la norme relative à aux instruments de vérification des diamants et au protocole de test pour les instruments qui distinguent les diamants des diamants synthétiques et des imitations de diamants (Catégorie de fonctionnement 3). Les tests ont eu lieu au laboratoire indépendant UL à Canton, États-Unis, en 2018. Le DiamondView a été testé avec X échantillons ; l’échantillon principal et… L’échantillon principal est constitué de 1000 diamants, 200 diamants synthétiques et 200 imitations de diamants. Les pierres sont de 0,02 ct à 0,20 ct de couleurs D-J. Les résultats ci-dessous proviennent du test avec l’échantillon principal.3.

Le rapport de test comprenant des résultats de test plus détaillés est disponible ici.

Taux d’échec Pourcentage de diamants synthétiques identifiés par erreur comme diamants
Taux de diamants renvoyés Pourcentage de diamants renvoyés vers des tests complémentaires
Taux de diamants correctement identifiés Pourcentage de diamants correctement vérifiés comme diamants
Vitesse Nombre de pierres testées par minute
Where Do I purchase the Instrument?

Website: www.iidgr.com/innovation/

Email: info@iidgr.com

Phone: +44 207 858 7887

Safety Testing

L’instrument a été testé avec succès selon les normes suivantes :

  • CEI 60950-1:2005/EN60950-1:2006 Sécurité des appareils de technologie de l’information, y compris les matériels professionnels électriques
  • BS EN 55022:1998 + A1:2000 + A2:2003 Appareils de traitement de l’information. Caractéristiques des perturbations radioélectriques. Limites et méthodes de mesure
  • BS EN 61326:1997 + A1:1998 + A2:2001 + A3:2003 Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire. Exigences CEM
  • EN 55024:1998 + A1:2001 + A2:2003 Matériel de technologie de l’information. Caractéristiques d’immunité. Limites et méthodes de mesure